-- ENG --

Copyright Floy Krouchi 2019

Bio Floy Krouchi aka drfloy aka le daim magnétique


Musicienne française aux identités multiples, Floy Krouchi aka drfloy expérimente depuis 15 ans les sons et les silences du monde.
Bassiste de formation et de coeur, compositrice électroacoustique et performeuse, elle a transhumé à travers les territoires électroniques et acousmatiques depuis 1994, exploré dub, jungle et performances live.
De 1994 à 2003 elle joue avec le collectif de musiciennes « Mafucage »- (dub, indus, positive noise) dont elle est une des initiatrices et avec lequel elle ira jusqu'en Chine (Paris, Berlin, Moscou, Pékin, sur la route du transibérien).
Elle poursuit son chemin musical en Inde où elle s'initie aux microtons et ragas dans la musique hindustani avec maître Pandit Hindraj Divekar, à Pune. Suite à cette expérience déterminante elle entre dans la classe d'électroacoustique de Gino Favotti.

Ses créations - solos ou en collaboration - sont jouées en France (Palais de Tokyo, Nuit Blanche 2007-2009 et 2013 , GRM , Maison des Metallos, Festival Elektricity, Extension, Nuit Bleue , Archipel... ) et à travers le monde (Espagne, Allemagne, Suisse, Italie, Belgique, Royaume-Uni, Pologne, Tchéquie, Etats-Unis, Chine, Liban, sultanat d'Oman, Inde.)

En 2005 elle conçoit « Sakhiri »une création multimédia sur l’identité de genre avec la communauté de transexuelles Hijra à Bangalore . La création tourne sur le sous-continent indien, puis en Europe sous la forme d'une installation audio-vidéo. L’Inde reste un port d’attache et après une résidence Villa Medicis en 2009 elle sort l’album « A stream of Love » fruit d’une collaboration avec la chanteuse indienne Sumathi.

Parallèlement à ses compositions musicales, drfloy produit des pièces radiophoniques Hoerspiel pour les Ateliers de Création Radiophonique de France Culture : « Hijras Diaries, journal transgenre» est distingué par le prix Italia en 2011, puis « Il y a des inconnus qui coulent dans mes veines »(2013) en short-list pour le grand prix des radios publiques francophones . Sa pièce « Couvre-Feux » est lauréate du 9eme prix international d’Art radiophonique Luc Ferrari de la Muse en Circuit en 2011. En 2013, «  Couvre feux 56 » (ACR France Culture) , reçoit le Prix Phonurgia Nova. la pièce est diffusée en version « live » de 56 mns en partenariat avec Cesare et spatialisée en 5.1 lors d'une résidence dans les studios du GRM en Juin 2013.

Elle compose aussi des pièces pour la danse, en duo live avec Nicolas Losson pour le chorégraphe Marc Vincent: " Exotes "(2011) , CND Pantin, festival d'Uzes, Friche Belle de mai (Marseille 2013) et " Distant " (2013-2014)

Floy Krouchi collabore avec de nombreux artistes: Kamilya Jubran, Meira Asher, Kasper Toeplitz, et présente des installations sonores dans des musées d'art contemporains, en Espagne, avec Virginia Villaplana et Fefa Vila (Musée de Valencia, Zaragosse, et Beaux ArTs de Madrid) . En 2012 elle participe à la création sonore en 9.1 de « Between the Waves » , une oeuvre de Tejal Shah, présenté à la Documenta 13( Kassel), et réalise la bande son originale d'un documentaire " Ladies turn " sélectionné dans de nombreux festivals internationaux .

En 2013 suite à commande CESARE elle entame la série bass holograms, solos basse et électronique; la première a lieu au festival Eleckricity de Reims , puis à Tapage nocturne ( radio live sur France Musique de Bruno Letort). Influencée par le temps réel et l'art contemporain, elle concoit chacun de ses solos comme des objets uniques, datés et numérotés. En 2014 le GRM lui passe une commande pour #105, Bass Holograms live dans la saison du GRM. En janvier 2014 elle participera à l'exposition W-113 à New Delhi (commissaire d'exposition Anne Maniglier).

In 2011 she won the Luc ferrari’s 9th international radiophonic art competition for the piece “Couvre-Feux”, broadcasted in Germany, Suitzerland, France, and Canada and premiered in Geneva’s contemporary music festival Archipel.
Her piece “Journal Transgenre d’une famille Hijra”, produced in 2010 for France Culture’s ‘Atelier de Creation Radiophonique won the Prix Italia 2011 in Radio Documentary.
In 2009 “Villa Medicis hors les murs” was granted to her work, for a musical research project in South India , where she conceived the album ‘A stream of Love’ (Toolbox records).
Her pieces and performances , solo or in collaboration, have been played since 1994 in France (Palais de Tokyo , Maison des metallos, GRM INA), over Europe, in US,China, Oman, Lebanon and India).